Que le temps passe vite, nous sommes bien occupés en ce moment et le temps me manque pour vous faire part de notre vie agricole et nos travaux. Mais je me pose enfin pour vous raconter notre moisson de blé.

moisson 002

 

Cette année est vraiment d'un climat très particulier et très handicapant dans notre métier, fort heureusement nous avons eu la chance de terminer nos moissons et le pressage de paille avant l'épisode pluvieux de ces dernières semaines.

Avant de commencer  il faut s'assurer de la météo et du taux d'humidité du grain, l'idéal étant de 15 % pour une bonne conservation du grain , nous fauchons quelques mètres du champ pour faire "un échantillon" que l'on fait analyser au silo .

 

moisson 040

 

Si le taux est plus élevé,  mieux vaut attendre sinon des frais de sèchage nous sont facturés.

Quand les bonnes conditions sont réunies c'est parti pour des heures de moissons, la seule chose qui peut arrêter la machine c'est l'humidité qui retombe ou une panne malheureuse sur la moissonneuse.

 

moisson 025

 

moisson 029

 

Cette année c'est jour et nuit que nous avons travaillé et récolté un blé de qualité avec un rendement relativement correct vue les conditions climatiques du printemps.

 

moisson 033

 

Les bennes sont livrés chez un négociant en céréales à quelques kilomètres. 

Pendant ce chantier, nous nous sentons tendus, stressés et angoissés, les yeux rivés sur le ciel .

Lorsque le blé est mûr, on éspère pouvoir récolter toute la surface avant de nouvelles pluies. Si il pleut sur un blé mûr, il perd de son poids spécifique, et donc réduit le rendement et la qualité . 

 

moisson 026

 

Une fois que tout a été fauché, il reste sur la parcelle les andains de paille, nous la pressons en bottes rondes. Daniel et moi avons partagé le travail, donc je m'y colle pour un après midi. Je suis un peu nerveuse car je dois utiliser notre nouvelle presse acquise cette année.

moissons 010

 

Après une formation succincte mais efficace par mon "formateur personnel" , je réussi à presser quelques 250 bottes en quelques heures sans problème particulier et avec une grande satisfaction d'avoir réussi à apprivoiser cette machine si vite. 

 

 moissons 018

 

Voici ce qu'il me faut surveiller pendant le travail, devant moi 3 écrans : à gauche le tableau de bord du tracteur, au milieu l'ordinateur de la presse et à droite l'ordinateur du tracteur.

 

 moissons 011

Et derrière, la presse : surveiller que la paille est bien engloutie par la machine sans bourrer, que la botte est évacuée comme il faut ...

 moissons 012

Quelle poussière ?? je suis bien contente d'être dans une cabine bien hermétique et climatisée moi qui suis allergique à la poussière de blé .. 

 

 moissons 013

 

Et comme d'habitude, j'oublie les labeurs de notre travail en observant la nature s'éveiller devant moi, j'ai pu observer le ballet des buses surveillant et chassant  les souris s'échappant des andains. 

Et cette fois les avions de tourisme de l'aérodrome de St Adrien se confondaient dans la valse des buses. 

 

moissons 014

 

Voila, depuis la fin des moissons j'ai profité de la pluie pour me mettre à jour dans ma comptabilité et mon travail administratif, nous avons fait une 3ème coupe de luzerne, commencé les regains, semé des couverts végétaux et surtout le plus important j'ai pris du temps pour profiter de mes enfants. 

J' ai une grande pensée pour toute la bande des tamalous qui m'envoit régulièrement de si gentils commentaires, je vous embrasse tous,