L' hiver se termine et ne tombera pas dans les oubliettes. En effet, je crois que toute la france s'en souviendra vue les caprices que la météo a fait subir à différentes régions françaises. 

Et à Battrans, ou plutôt à la ferme des Denaises, comment avons nous gérer cette vague de froid ? 

L'hiver, sur une exploitation laitière le travail est cantonné dans les bêtes, l'entretien du matériel, des bâtiments, beaucoup de travail au sein de la ferme et peu dans les champs, et sans oublier l'administatif qui devient une charge de travail de plus en plus importante. 

En général on se prépare pour l'hiver, on remise le matériel, on calfeutre les canalisations d'eau les plus exposées au gel..., et lors de gelées annoncées pour la nuit, on vidange les abreuvoirs des génisses et des veaux tous les soirs. Les vaches laitières ont des abreuvoirs chauffants ce qui nous permet une tranquilité d'esprit pour leurs abreuvement .

DSC_0027

Mais cette année je dois reconnaitre que l'on ne s'était pas préparé à si froid.

- 17 ° , ahhh glagla !!! la nuit et - 10 ° en journée, c'est rare de ne pas voir dégeler le jour.

Nous vidangions les abreuvoirs mais nous étions obliger de les vidanger la journée également, les bêtes avaient de l'eau 1/2 heure matin, midi et soir. On ne pouvait pas laisser l'eau car tout gelait très très vite. 

Les poules ne voulaient pas sortir et je leurs donnais de l'eau tiède à boire, leurs productions d'oeufs s'est complètement stoppées. 

Mais le pire fut à la laiterie, et salle de traite. Malgré un rideau qui isole le bloc traite du bâtiment des vaches, et un chauffage au sol mettant hors gel, il a été difficile de résister aux températures négatives.

DSC_0020

Les griffes (l'appareil que je branche sur le pis des vaches) gelaient tous les jours , de l'eau chaude jetté dessus solutionnait le problème mais même en pleine traire, la griffe gelait, on a perdu beaucoup de temps avec ça. 

Pour la robinetterie de l'évier un camouflage de fortune avec de vieux oreillers a été très efficace et nous garantissais de l'eau chaude , plus bas nous avons installé un radiateur d'appoint pour les nuits . 

DSC_0022

DSC_0021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mais le bouquet se trouvait au niveau du tank à lait. Les tuyaux où passe l'eau pour laver le tank étaient gelés, et un tank pas lavé est sujet à un développement microbiens important, par contre interdiction de jetter de l'eau vue le système électrique alors c'est avec beaucoup de patience que je jouais du sèche cheveux tout le long des tuyaux.

DSC_0023

Dans les champs, la couleur jaune des blés était très inquiétante, les colzas n'avaient pas belles têtes non plus. Finalement avec les beaux jours, la végétation a repris et c'est seulement 10 % de nos blés qui sont détruits par le gel, c'est rassurant car on s'attendait à pire.

ski 003

Un semis de blé de printemps est tout de meme nécessaire pour combler les manques. 

Voila, on se souviendra de l'hiver 2011-2012, et nous avons gardé le sourire en jouant avec nos animaux voici quelques clichés : 

 DSC_0024

DSC_0004

 

 

 

 

 

 

 

noel 020            A bientôt !